Le Stress : c’est quoi ?

 

Le stress est le mal du siècle. A force de vouloir en faire toujours plus, aller encore plus vite, nous soumettons notre corps et notre esprit à trop de stimuli émotionnels, qui finissent par créer un reflex de repli.

Le stress empoisonne notre vie au quotidien, au sens propre comme au figuré. Au-delà des effets psychologiques, on assiste aujourd’hui à une multiplication des maladies physiques liées au stress.

Les composantes du stress

Pour mieux comprendre notre stress, il faut savoir identifier les éléments qui le composent. Voici donc les trois principales composantes qui entrent en interaction dans une situation de stress :

L’agent de stress (ou source du stress) :

Il s’agit d’un stimulus d’ordre physique, mental, social ou émotionnel, qui survient dans notre vie et auquel il faut s’ajuster, s’adapter. Le stimulus peut être mineur ou majeur (amende vs. expatriation), positif ou négatif, exceptionnel (une intervention chirurgicale) ou constant (Charge de travail importante), prévu ou inattendu, etc.

Le stress peut également être d’ordre physiologique, en cas d’élément physique qui pousse l’organisme à modifier sa chimie interne en réaction (notamment par la prise d’un médicament, une blessure, etc.)

 

La réaction de stress :

Lorsque le cerveau sonne l’alerte, des réactions physiologiques immédiates sont constatées (augmentation du rythme cardiaque, montée d’adrénaline, etc.). Celles-ci permettent au corps de réagir à la situation. Cependant, si cette situation persiste dans le temps, jusqu’à parfois devenir un élément du quotidien, ces mécanismes donnent lieu à des malaises psychologiques, mais également physiques : les symptômes de stress.

 

L’attitude :

L’intensité de la réaction de stress dépend de la perception que l’esprit a du stimulus en question, qui conditionne le signal transmis par le cerveau aux glandes endocrines et son intensité. Un retard de cinq minutes ne crée généralement pas de stress. Mais notre réaction peut être radicalement différente si nous pensons à la possibilité de rater un train ou un rendez-vous important, ou encore si la ponctualité représente un élément central de notre éducation. Une attitude négative ou des attentes irréalistes augmentent la probabilité d’être confronté à des problèmes de stress.

 

Autour de nous, les facteurs de stress sont nombreux, parfois même difficiles à déceler. Et comme il est difficile d’y échapper, autant apprendre à les connaître pour pouvoir mieux les gérer.

Sujets liés

Stress aigu Vs. stress chronique

  Il existe deux sortes de stress : le stress aigu et le stress chronique. Ces …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *